C’est la rentrée à… Poitiers

Publié le 28 septembre 2020, dans la catégorie Mode

Dans la forêt en total look pastel, jupe longue et pull en laine, au milieu des couleurs de l'automne

Ce n’est jamais fini, jusqu’au dernier. C’est une phrase que je viens à l’instant d’entendre à la télé, et je trouve qu’elle colle parfaitement à l’ambiance de l’article du jour. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui, c’est le dernier…

Enfin, le dernier. Le dernier de la saison, bien évidemment ! Le dernier look de cette rentrée 2020, que je prendrai plaisir à relancer pour la rentrée 2021. Parce que « ce n’est jamais fini, jusqu’au dernier ». Et le réel dernier, je ne l’ai pas encore décidé. 😀

Je ne vais quand même pas m’arrêter à cette rentrée 2020. Déjà qu’elle est un peu… étrange. Déjà qu’elle a un goût de « pas terrible ». Déjà que, franchement, on s’en serait bien passé. Alors, je ne vais pas abuser.

C’est vrai, non ? Cette année 2020, on aurait pu la squizzer. Vous n’êtes pas d’accord ? Une ambiance pas ouf, des nouvelles toujours moins ouf, et en plus elle n’est pas terminée. Je serai d’avis qu’on fasse un bon directement en 2021, en reprenant nos douces et belles vies, simplement et sans (trop d’) encombres.Portrait nostalgique et zoom sur les lunettes roses pastels hexagonales Optic 2000Sur la passerelle de Poitiers en train de marcher, les cheveux au vent en tenue pastel, jupe qui tourne et pull courtSur une passerelle au-dessus d'une route, en robe qui tourne pastel et bottines blanches, avec le sourire

Ce climat anxiogène, comme bon nombre, je n’en peux plus. Je me réfugierai bien dans une grotte le temps que tout ça s’arrête. Je laisserai bien la boule qui s’est installée dans mon ventre, l’angoisse et la peur, là, en 2020. Pour repartir apaiser et soulager en 2021.

Bon, faute de pouvoir me réfugier au fin fond d’une grotte tel un ours poilu… et, encore moins, de pouvoir me téléporter directement dans le futur, je fais comme tout le monde : je subis. Et pour être honnête avec vous, je subis un peu moins difficilement ces moments lorsque je cours me cacher dans la ville de mon enfance.

Poitiers. Cette petite ville qui ne paye pas de mine, c’est la ville qui m’a vu grandir. Enfin, Poitiers et sa campagne environnante. C’est dans cette ville que je garde certains de mes plus beaux, comme mes pires, souvenirs. C’est là-bas que vivent mes parents, mon petit frère, et certain.e.s de mes ami.e.s. Et c’est là-bas que j’aime prendre le temps de souffler, de profiter, de recharger mes batteries.Portrait zoomé avec le sourire jusqu'aux oreilles et les cheveux ondulésPortrait avec le sourire et zoom sur les minis boucles d'oreilles pompons roses

Pendant le confinement, le plus difficile pour moi n’était pas de devoir rester à la maison, sans sortir ou respirer. Ce n’était pas, non plus, de ne pas pouvoir travailler convenablement, comme je le fais « normalement ». Ni de ne pas voir mes amies d’ici, de ne pas faire de shopping, ou encore de boire un chaï latté dans l’un de mes cafés préférés.

Ce qui m’a le plus manqué c’était de ne pas pouvoir me réfugier à Poitiers. C’était de ne pas faire râler mon frère comme j’aime tant le faire, de trinquer avec mon père, ou encore de me faire chouchouter par ma mère. C’était d’être triste, perdue, stressée, angoissée, et loin de cet endroit dans lequel j’accours lorsque j’ai besoin d’être apaisée, rassurée, de prendre un bol d’air frais.

J’étais impatiente de quitter Poitiers. Je savais qu’un jour de partirai. Je n’aimais plus y vivre, j’avais l’impression d’étouffer, d’avoir fait le tour, je ne m’y sentais plus à mon aise. La raison ? Certainement parce que cette ville était liée à tous mes souvenirs. J’avais alors besoin de la quitter, ma jolie Poitiers.

Et même si je ne pense pas un jour m’y réinstaller, la quitter aura permis de nous réconcilier !Au milieu des bois en jupe et pull pastel, avec le sourire et une main dans les cheveuxSur une passerelle street en tenue pastel, jupe longue et pull court, des bottines dans les pieds avec le sourireSur la passerelle de la gare de Poitiers, en total look pastel, avec le sourire

Pour shopper mon look ou un look similaire :
Pull Bizzbee – Jupe Grain de Malice – Bottines La Halle (similaires NastyGal) – Sac Esprit (similaire ASOS) – Montre Daniel Wellington

Au milieu d'une forêt d'automne en couleurs pastel, jupe longue fluide et pull bleu en laine, de profil une main dans les cheveuxZoom sur le pull bleu clair court porté, avec le sourire et une main sur l'autre brasAu milieu des bois aux couleurs d'automne, avec le sourire, en total look pastelZoom sur le pull court bleu clair porté avec une jupe pastel, appuyée le long des vitres d'une passerelle, avec le sourire

Pourquoi je vous parle de tout ça ? Après mon présent, Tours et Montlouis, j’avais envie de vous parler de mon passé, Poitiers. C’est d’ailleurs là-bas qu’ont été shooté ces quelques photos souvenirs et, de loin, mon look de rentrée préféré de cette année. 😀

C’est à Poitiers que je me suis vêtue de mes plus jolies couleurs pastel ! C’est au milieu des bois que j’ai fait virevolter ma jupe colorée, au milieu des douces couleurs automnales, l’autre jour lorsque l’automne s’installait doucement.

C’est à Poitiers que je me suis emmitouflée dans mes vêtements aux douces couleurs pastel ! C’est à la gare que j’ai fait tournoyer ma jupe longue, sur cette passerelle lumineuse, l’autre matin lorsque le soleil réchauffait tranquillement nos petits minois.

C’est là-bas que j’ai choisi de vous présenter le dernier, le plus doux, look de rentrée. Une jolie jupe qui tourne, un pull doudou, des bottines blanches, un sac rose, et des cheveux bouclés ! Pour apporter un peu de douceur et d’amour en ce début d’automne. 😊En total look pastel rose et bleu, jupe et pull en laine, à la gare de Poitiers avec le sourireDans une allée au milieu des bois, une main sur la tête avec le sourire, en jupe longue et pull en laine bleu pastelZoom sur la montre blanche Daniel Wellington portée avec un pull en laine bleu clairAppuyée le long des vitres de la passerelles de la gare de Poitiers, avec le sourire, en jupe longue volante et pull bleu pastelZoom sur le sac rose à bandoulière tenu entre les mains devant une jupe aux couleurs et motifs pastelsZoom sur le pull court en laine bleu pastel porté avec le sourire au milieu des bois d'automneZoom sur le pull bleu clair court porté avec une jupe fluide, les bras au-dessus de la tête avec le sourireZoom sur le pull bleu pastel et la montre blanche portés, avec le sourire et les yeux fermésZoom sur les bottines blanches à talons effet croco portée avec une jupe longue qui voleAvec le sourire au milieu des bois zoom sur le pull bleu pastel porté, avec le sourire et les mains dans les cheveuxLe long des vitres de la passerelle de Poitiers avec le sourire, en pull bleu et jupe volante, une main sur la rambardeZoom sur le col rond du pull en laine court bleu clair Bizzbee porté avec le sourireJupe longue et pull court, avec le sourire, sur la passerelle de la gare de Poitiers

Je vous laisse terminer de découvrir cette tenue dans laquelle je me sens bien, je me sens moi ! Et avant de vous enfuir, laissez-moi une petite trace de votre passage en commentaire. Un petit mot, un petit coucou, votre avis, ou encore… votre look de rentrée préféré ? 😛

Plutôt robe longue en lin ? Ou petit short blanc ? Mais peut-être que vous préférez la jupe longue et fluide ? Ou bien le pantalon large et automnal ? Oh et, que pensez-vous de celui d’aujourd’hui alors ? Dites-moi tout !

Pour retrouver le dernier look de rentrée : c’est PAR ICI !

En attendant, je vous dis à tout bientôt pour un nouveau billet mode ou beauté ! 😊 D’ici là, prenez soin de vous.

Des bisous de loin, mais avec le cœur !

LPB.

Partager