Mon aventure Tattoo Cover !

Publié le 25 mars 2019, dans la catégorie Life

Il faut que je vous raconte une histoire…

Mais une super chouette histoire ! Une histoire de fou. Enfin, plutôt une expérience de fou. Une expérience qui a eu lieu il y a plusieurs mois maintenant. Mais une expérience dont je n’avais pas le droit de vous parler avant. Avant Jeudi exactement. D’ailleurs, pour être honnête, je ne savais même pas quand je pourrais vous en parler. Et pourtant, j’avais hâte de vous raconter, même si aujourd’hui ce n’est plus vraiment un secret ! 😛

En fait, tout a commencé le 28 juin 2018 à 14h30. Je vous l’avais dit, c’était il y a longtemps ! Enfin, pas vraiment le 28 juin. Mais plutôt plusieurs jours avant. On va quand même dire que c’était le 28 juin. Parce que le 28 juin, c’est la date du premier mail. Le mail que je leur ai adressé. Et voilà le premier point à aborder : c’est moi qui ai souhaité participer !

J’ai postulé pour le casting de l’émission Tattoo Cover.

Moi, Sandie alias Les Petits Boudins, j’ai postulé au casting d’une émission télévisée ! Je vous jure, j’ai mis plusieurs jours avant de réaliser que j’avais fait ça. La trouillarde, stressée et angoissée, que je suis à fait ça ! Et encore ce n’était que la première étape : un simple mail et quelques photos.

Alors voilà, j’ai rédigé ce mail et j’ai rigolé. Oh oui, en l’écrivant j’ai réussi à me faire rire toute seule. Et mon but ? C’était de faire sourire la personne qui recevrait le mail de l’autre côté. Parce que le sourire, c’est mon truc ! (Vous le savez, c’est mon remède anti-déprime ! 😀 ) Mais je l’ai écrit sans y croire. Sans croire que ça pourrait éventuellement aboutir. J’ai quand même croisé les doigts, et si vous connaissez l’émission vous savez forcément pourquoi. Mais sinon, je vous le raconterai juste après.

En plus de ça, j’avais envie d’essayer. Envie de me bousculer. Envie de cette nouvelle expérience !

Et puis, un jour. Un vendredi d’été au bord de mer avec ma maman. C’était le 13 juillet exactement. Le Vendredi 13 juillet 2018 ! Je me baladais au marché de Chatelaillon à la recherche d’un chapeau pour me prélasser sur le sable chaud juste après. Et là, un appel !

C’était Romain. Romain, c’était le responsable du casting Tattoo Cover. Et celui avec lequel j’ai le plus échangé avant et pendant le tournage de l’émission. Il était là pour répondre à mes questions, pour m’accompagner, nous diriger. C’était plutôt rassurant. Et il faut dire que, quand on ne sait pas où on met les pieds, c’est rassurant d’être rassurée. 😉

Bon, ce 13 juillet, je ne le savais pas. Mais il m’appelait pour me dire que mon profil les intéressait, me poser des questions auxquelles je n’avais pas forcément les réponses (toujours difficile de se décrire comme ça à un inconnu ! 😛 ), et avoir des réponses aux questions qu’ils se posaient (soucis de santé, toussa toussa…). Je crois que j’ai fait forte impression ! Non, je rigole. Quand j’ai raccroché, j’étais contente et en même temps perplexe. Je ne savais pas quoi penser et j’étais déçue de certaines choses que j’avais pu dire. Mais bon, passons, quoi qu’il en soit j’aurai essayé ! 😉

Et ce n’est qu’au mois d’Août que j’ai eu des nouvelles de Tattoo Cover. Bon, là, je ne saurai vous dire dans quel contexte et où je me trouvais. Je me souviens juste que j’étais contente, vous vous en doutez. 😛 Contente, stressée et curieuse. C’est à ce moment-là que j’ai réalisé : ça n’arrive pas qu’aux autres ! Plusieurs échanges téléphoniques, un Skype, quelques mails échangés, la paperasse remplie et transmise, les formalités validées. Il n’y avait plus qu’à ! 😀

Premier rendez-vous fixé pour filmer le portrait le 13 septembre à 9h, Place de Clichy. Bonjour le stress ! Il faut savoir que Paris, c’est vraiment très compliqué pour la stressée que je suis. Je n’ai pas l’habitude du train ou des transports en commun. Peu importe la ville, c’est quelque chose qui me tétanise. Et là, il fallait prendre le train, attraper le métro bondé du matin, et marcher sous une pluie battante jusqu’au lieu de rendez-vous. Autant vous dire que j’étais paniquée. 😉

Heureusement, l’équipe de Tattoo Cover a été top. Ils m’ont bien dirigé, ont été vraiment présents et je suis arrivée à destination sans soucis. Si ce n’est l’aisselle du Monsieur qui ne sentait pas la rose, si vous voyez ce que je veux dire, au-dessus de ma tête à 8h le matin. 😛 Je sonne au portail, sous une pluie battante, et l’aventure commence.

Le portrait

C’est la présentation que vous voyez au tout début de l’émission. Vous savez, ces passages où l’on se balade dans la rue avec un sourire clinquant, qu’on se jette dans un canapé hyper naturellement, qu’on raconte notre histoire face caméra. 😉 Et pour tout ça, il aura fallu une demi-journée !

Bon, il faut savoir que tous les participants n’ont pas tourné de portrait avant l’émission. Mais, étant disponible, j’ai été invité à le faire. Pour cette occasion, tous les frais ont été pris en charge par la boîte de production de l’émission (oui, je le précise parce que c’est important pour la suite).

Durant cette demi-journée, nous avons tourné différentes scènes (que vous avez peut-être vu au passage de l’émission le 21 mars !). Des scènes qui étaient prévues à l’avance, et qui laissent peu de place à l’imprévue finalement. Mais c’est ce qu’il faut pour être efficace, malgré que mes talents d’actrice laissent sincèrement à désirer ! 😛

Bien sûr, ce sont des scènes toujours en rapport avec notre histoire. Avec mon histoire et celle de mon tatouage ! Le pourquoi du comment, l’avant, l’après, le pendant. Bref, au travers de ce portrait on vous raconte un peu pourquoi je me suis fait tatouer ça, pourquoi je n’en veux plus, ce qui me gêne. Tout ça un peu exagéré comme vous pourrez ou avez pu le voir ! Et autant dire, qu’il y avait de quoi rire. 😉

Pour en venir au tatouage

Vous pouvez voir l’avant/après sur les photos. Je raconte tout dans l’émission, mais pour vous faire un résumé « rapide » : je me suis fait tatouer un cœur avec des ailes et une auréole d’ange. Alison, ma BFF (hahaha, ce terme me fait tant rire !), le dessinait un peu partout et j’ai donc décidé de me l’encrer dans la peau… à 15 ans. Autant vous dire qu’avec 12 ans de plus, je ne voyais plus vraiment les choses de la même façon qu’adolescente. 😉 Ce petit cœur avec des ailes, tout mignon ressemble fortement à des petites fesses qui font caca lorsqu’on inverse le sens. Pas terrible, surtout pour une nana qui a la maladie de Crohn avec une inflammation située juste en dessous du tatouage en question. D’ailleurs, mon premier gastro-entérologue m’avait bien fait remarquer qu’il était bien placé. Et mon amoureux, lui, m’a bien fait remarquer à quoi il ressemblait il y a quelques années maintenant. 😛 Et on est tous d’accord pour dire qu’il avait raison. Bref, il était grand temps de passer à autre chose. 😀

L’expérience du premier tournage, je l’ai trouvé génial.

J’ai passé un super moment, et c’était très drôle de jouer avec la caméra. (Tout en étant ultra gênée, soyez-en sûr ! 😉 ) L’équipe était, comme je l’attendais, hyper sympa. Et je me suis prêtée au jeu sans trop de problèmes. Le plus difficile n’était pas de jouer les scènes, de recommencer et de changer de décor. Le plus difficile pour moi ce fût l’expérience de « réciter » ma présentation face caméra tout en ayant l’air naturel. J’aime donner de l’intonation à ce que j’écris, mais paraître naturelle lorsque l’on récite son histoire déjà écrite… c’était une autre histoire. 😛

Mais c’était hyper intéressant. Intéressant de voir l’envers du décor, comment se passe un tournage, ce que l’on nous demande, ce qu’ils imaginent et tout le travail qu’il y a derrière. Tout le monde courrait partout, ils étaient tous à 2000 volts. J’ai adoré l’ambiance et je suis rentrée dans ma jolie province tourangelle heureuse. Soulagée et contente que tout se soit bien passé ! 😊 Et surtout, impatiente pour la suite. (Et toujours aussi stressée ! 😛 )

Rendez-vous pour le cover le 12 octobre

8h à Bourses, dans le salon de tatouage éphémère que vous pouvez voir durant l’émission. De nouveau le train, le métro et la course à pied. Bref, le stress ! 😉 Mais bon, 10 jours après mon anniversaire et sous le soleil cette fois, en voilà un joli cadeau ! 😀

Cette fois-ci, je suis arrivée à Paris la veille. Et c’était déjà galère, parce que je devais retrouver Alison (la fameuse BFF du début hein ! 😛 ) qui m’hébergeait pour le week-end. Bah oui, tant qu’à faire, j’en ai profité pour rester quelques jours ! 😀 Mais je suis arrivée à la gare d’Austerlitz, puis j’ai dû me rendre à pied à la gare de Lyon, puis prendre le RER pour la retrouver. Le plus rigolo c’est qu’arrivée à destination je ne pouvais pas sortir du RER parce que je n’avais pas acheté le bon ticket. Imaginez ma tête étant bloquée à l’intérieur hein. Je vous laisse vous moquer, allez-y ! 😛

Bon le lendemain matin, réveil matinale ! Il fallait compter 45 minutes pour me rendre sur le lieu de tournage. Et hors de question pour moi d’être en retard ! Surtout qu’on nous avait promis une longue et rude journée, je n’allais quand même pas commencer de travers. 😉

J’étais chargée comme une mule, le RER a eu du retard, mais je suis arrivée à l’heure. J’avais apporté avec moi différentes tenues pour être sûre que ça passe à la caméra. Mais aussi, une seconde tenue pour être plus à l’aise durant le tatouage et de quoi m’occuper dans la journée s’il y avait un moment creux. Et surtout mon ordinateur, parce que si j’avais le temps j’avais prévu de bosser un peu. Mais vous comprendrez rapidement qu’on n’avait pas vraiment de temps à perdre ! 😛

Je suis donc arrivée, et j’ai été accueilli par Romain qui m’a gentiment installé dans une salle avec les autres participants du jour. Petit-déj, encas, jus d’orange, bouteille d’eau… on ne manquait de rien. Il y en avait pour les fous et les sages. 😛 Puis tout le monde est arrivé et Romain nous a expliqué le déroulement de la journée. En effet, ça s’annonçait plutôt sportif ! 😉

La journée ne s’est pas déroulée dans le même ordre pour les deux autres participants qui étaient là le même jour que moi. Mais pour ma part, j’ai commencé par faire les photos de mon tatouage avant cover. Des photos bien glam’ pour que vous puissiez vous aussi contempler l’ampleur des dégâts ! 😛 (Et comme j’aime me compliquer la vie, j’ai aussi fait de jolies – enfin j’espère jolies – photos de mon tatouage avant, que vous vous fassiez une idée ! 😉 )

Puis, je suis allée me balader dans les jolies rues parisiennes aux alentours du salon de tatouage avec un très gentil cameraman pour filmer les scènes de rue, mon arrivée et j’en passe. Je peux vous dire que la journée commençait sportivement, parce qu’il ne fallait pas traîner. Et forcément, ce week-end là il faisait 30° en plein mois d’octobre. Je n’avais apporté dans ma valise que des pulls, cuissardes et jupes… j’étais déjà dégoulinante à peine la journée commencée. (Il commençait bien ce tournage tiens ! 😛 )

En rentrant, je me suis regardée dans un miroir et outch, cheveux en bataille et make-up approximatif. Tant pis, on allait bien faire avec ça, pas le choix. On m’avait bien dit qu’il y avait une maquilleuse le jour du tournage, mais seulement pour les retouches rapido parce que pas le temps. Ce que je regrette, c’est de ne pas avoir apporté de quoi faire 2/3 retouches moi-même (surtout pour la suite, vous verrez ! 😉 ). Bah oui quoi, j’allais passer à la télé, j’avais quand même envie d’être à mon avantage ! 😛 C’était rappé ?

Le moment de rencontrer les tatoueurs

Enfin, ceux présents pour cette journée de tournage. C’est-à-dire Marty, Diego, et Dodie. 😊 Avant ça, ils ont filmé mon entrée dans le shop, évidemment. Et j’étais méga stressée parce que c’était le moment fatidique pour moi, celui où j’allais rencontrer mon tatoueur et découvrir mon nouveau tatouage. Vous savez, c’est le moment que vous voyez à la télé où l’on échange avec eux dans le salon ! 😉

Parce que, en général, on ne rencontre pas notre tatoueur avant ce moment-là. Même si on sait à l’avance qui va nous tatouer bien sûr ! (Ahah, je sais, je gâche toute la supercherie ! 😛 Mais vous deviez bien vous en douter, non ? 😀 ) Par contre, on ne sait absolument pas le dessin que nous a prévu le tatoueur avant ça. Pour un véritable effet de surprise !!!!

Alors, rassurez-vous, avant tout ça j’ai fourni à Romain des inspirations afin que le tatoueur qui aura choisi de réaliser mon cover puisse réaliser son dessin ! Imaginez si on m’avait fait un petit lapin alors que j’avais envie de fleurs ? 😛  Et je savais donc que le tatoueur qui allait me tatouer était… en fait une tatoueuse. 😉 Il s’agissait de Dodie ! J’avais découvert son travail via les réseaux sociaux et j’avais tout de suite accroché. J’étais soulagée et sereine. Elle est très douée et tout à fait dans le style dont j’avais envie ! 😊

Bref, le moment de la rencontre. Et le moment de dévoiler aux tatoueurs mon tattoo de la honte ! 😛 Entourés de toute l’équipe de tournage, de caméras, il fallait se présenter. Il a fallu que je parle de moi, que je raconte mon histoire, l’histoire de mon tattoo… mais sans en dire trop. Et j’avoue, je n’étais pas hyper à l’aise. Parce que ce n’est pas évident de parler de certaines choses à des inconnus entourés d’une équipe et de caméras. Et même si, pour la plupart, vous êtes déjà au courant de mes problèmes de santé… c’est une chose de l’écrire que d’en parler à vive voix. 😊 Et, après avoir regardé l’émission deux fois (oui, deux fois, pour être sûre ! 😉 ), je trouve que mon stress se voit à des kilomètres. J’étais ultra crispée, c’est fou ! Bonjour les grimaces, la mâchoire serrée et les lèvres pincées. Tout moi quand je suis perdue ! 😛

Mais ils étaient tous si gentils, si accessibles et à l’écoute que tout s’est bien passé. Ils sont aussi drôles en vrai que ce que vous voyez dans l’émission, et aussi bienveillants en réalité que ce qu’ils transmettent au travers de nos télés. C’est donc plus simple d’être naturelle et de se sentir presque à l’aise entourée de caméras. Même si mes joues rouges et mon stress étaient clairement palpables ! 😉 J’étais un peu perdue et je me laissais porter parce qu’on me demandait/disait. Mais, je crois que tout s’est quand même bien passé. 😊

Enfin, vient le moment où chaque tatoueur prend son petit carnet à dessin pour me faire leurs propositions. Même si je savais déjà qui allait me tatouer et quel dessin j’allais choisir (oui, sacrilège, encore une petite supercherie que je vous dévoile. Mais rassurez-moi, vous vous en doutiez aussi hein ? 😀 ), j’avais hâte de tout découvrir. Parce que je me répète, mais je ne connaissais pas le tatouage qu’elle allait me proposer. C’était une véritable surprise !

Et surtout, une très belle surprise !

J’ai tout de suite eu un coup de cœur pour le dessin de Dodie. (Et je sais que beaucoup d’entre vous également ! 😀 ) Il faut dire que c’était vraiment ce dont j’avais envie ! Mais j’ai adoré voir les autres dessins proposés par Marty et Diego. Ils dessinent tous si bien. 😀 J’ai donc pointé du doigt celui qui me plaisait le plus, celui de Dodie, puis je me suis sauvée avec elle et mes petites fesses qui font caca très fort (autrement appelé : mon ancien tatouage qui était l’actuel à ce moment-là, mais plus pour très longtemps. #ouicestlongcommeautrenom 😛 ).

Par la suite, Dodie a positionné son dessin sur moi pour le réajuster à la bonne taille, et finaliser un peu tout ça. Bon, vous lirez ensuite qu’on ne s’est pas arrêté là. Mais il était grand temps de manger, j’avais faim. Non, je dirai même mieux : la matinée avait été longue et j’étais affamée. (Vous me connaissez, la bouffe, c’est sacré ! 😛 ) Et déjà épuisée !

Je ne l’ai pas encore précisé, mais mon repas du midi, comme nos petits encas étaient pris en charge par l’émission. Ainsi que le cover, puisque c’est le concept même de l’émission. 🙂 Tout comme le retour en taxi pour rentrer me coucher le soir ! Par contre, les frais de transport étaient à ma charge. C’est-à-dire, pour ma part, le trajet Tours-Paris et le trajet Paris-Tours. Mais bon, ce n’est rien face à tout ça. L’émission et la qualité du tatouage qu’on allait m’encrer dans la peau. 😀

Le moment tant attendu

Pause miam terminée, il est l’heure. C’est THE moment ! J’ai bien sûr signé une déclaration, ainsi qu’une photo et un dessin, pour valider le cover que Dodie allait réaliser. Enfin, j’en ai signé plusieurs fois exactement. Et vous allez vite savoir pourquoi ! 😉

Dodie m’a posé le calque du tatouage par-dessus l’ancien. Autant vous dire que la décision fût longue, très longue. J’étais épuisée du début de journée j’avoue, et rester debout sans bouger le temps de tout finaliser m’a paru très difficile. Mais c’était pour la bonne cause et je n’ai pas bronché ! 😛

Dodie est vraiment minutieuse, c’est ce que j’ai adoré. Elle a positionné tout ça plusieurs fois, pour finalement le positionner une dernière fois et le terminer à même ma peau. C’était génial, parce qu’elle souhaitait vraiment que le tatouage me plaise, lui plaise, et soit adapté à ma morphologie. Ou plutôt, comme elle l’a si adorablement dit : adapté à mon petit bidon. 😀 J’ai adoré ce moment d’échange avec elle ! 😊

Et enfin, il était temps de s’y mettre. Un dernier passage pipi et c’était parti pour 5 petites (très très longues ! 😉 ) heures. Je n’avais pas le droit de regarder l’évolution du cover, pour garder la surprise intacte lors de la scène du miroir. Et la première heure s’est très bien passée. Je ne ressentais pas de douleur et tout allait bien. C’était le pied ! Mais vous vous en doutez, cela n’a pas duré…

Au bout de cette première heure, Dodie a fait une petite pause et moi aussi. Et c’est là que l’histoire se gâte. Allez savoir pourquoi, je n’ai pas du tout supporté la suite du tattoo ! J’ai passé les 3/4 heures suivantes à pleurer, à m’accrocher, à serrer les dents et les poings et à souffrir, réellement. D’ailleurs, vous avez le privilège d’assister à mes jolies grimaces durant l’émission. 😛 Mais quoi qu’il en soit, je n’aurai rien lâché. Même si c’était vraiment le moment le plus difficile de ma journée. ☹

Dodie était très peinée et j’étais si désolée ! Il était difficile pour elle de me voir et de m’entendre souffrir. Et il était très difficile pour moi de prendre sur moi, la douleur étant vraiment très forte. Même si je suis une chochotte, j’avais vraiment très mal. Pour de vrai de vrai ! 😉 Elle a mis son casque sur ses oreilles, pour ne plus m’entendre. Avec aucune once de méchanceté, seulement parce que ça devenait difficile pour elle de gérer. Mais je la remercie mille fois de sa patience, de sa gentillesse et de sa bienveillance ! Elle a vraiment été très douce, hyper compréhensive et adorable. C’est aussi ce qui m’a aidé à tenir jusqu’au bout ! 😊

Et je remercie également l’équipe qui a été parfaite pendant tout ce temps. Les tatoueurs, l’équipe, ils ont tous été au top. J’étais vraiment à côté de mes pompes, comme si je planais, mais je me souviens qu’ils venaient me soutenir, essayer de me faire rire, et m’encourager pour que j’aille jusqu’au bout. 😊

Le tatouage terminé

Je reprenais mes esprits petit à petit. Enfin, presque ! Jusqu’à ce que je me sente flagada, plusieurs fois. 😉 Une petite perte de connaissance, on respire. On descend prendre en photo le cover terminé, une autre petite perte de connaissance. On respire encore. On remonte, une autre petite perte de connaissance. On respire et on mange un peu ! 😉 J’ai beaucoup ri, ils m’ont trouvé plein de petites choses à manger. Même des personnes que je n’avais pas vues de la journée. Aux petits soins, vraiment ! 😊

Mais le tournage n’était pas terminé

Même s’il touchait à sa fin ! Et c’est bien là que j’aurai adoré avoir une vraie retouche maquillage. 😉 Vous vous en doutez, après avoir passé deux heures à pleurer, je ressemblais… bah à rien en fait hahaha ! 😛 Le mascara m’avait lâchement quitté, le teint n’était plus très frais, et les cernes méga présent. La nana qui se réveille encore maquillée de la veille, presque ! 😉 Et même si j’ai eu le droit à une petite retouche teint d’une dame vraiment très douce, je n’aurai pas été contre une retouche mascara. Histoire de récupérer des cils inexistants. 😛

Enfin, c’est avec beaucoup de douceur et de bienveillance que nous avons terminé le tournage. J’ai découvert mon nouveau tatouage dans le miroir ! J’étais tellement à l’ouest et fatiguée, que ma réaction était un peu plate. Alors qu’en vrai, à l’intérieur de moi, j’étais folle ! J’étais tellement heureuse ! Il était canon, tout comme je voulais et j’avais envie de le regarder sans m’arrêter. 😛

En regardant les émissions précédant la mienne, en voyant les réelles réactions des gens face à la découverte, je me dis que j’étais carrément à plat. Mais vraiment ! 😉 Tout comme la dernière interview rapide sur ma réaction face à mon nouveau tattoo, le moment du tatouage et la journée. Je me souviens juste avoir dit que j’étais heureuse, mais épuisée. Et c’était le cas ! 😉

En ayant regardé les images deux fois depuis la diffusion, ma réaction était plutôt calme, mais naturelle. 😊 En fait, même au max de ma forme je pense que je serai restée pleine de légèreté ! J’aurais juste pu embrasser Dodie pour la remercier très sincèrement de son très joli travail et de sa gentillesse. S’il y avait une chose à modifier, ce serait ça ! 😊

Et clap de fin

Après une journée qui s’est terminée à plus de 22h (ou 23h, je ne sais plus vraiment !). Il était temps de repartir ! Épuisée, heureuse, avec un tout nouveau tatouage que j’aime d’amour. C’était le moment de dire au revoir et de remercier toute l’équipe, de sauter (enfin, façon de parler ! Je n’aurai jamais eu le courage de sauter ! 😛 ) dans un taxi, pour profiter de la fin de mon week-end. 😊

Malgré les deux heures vraiment intenses, je ne garde qu’un super souvenir de cette journée. De la bienveillance de l’équipe qui n’avait pourtant pas vraiment le temps de s’occuper de moi comme ils l’ont fait. Et surtout, je garde un super souvenir de Dodie. Que je remercie encore et encore (et encore, et encore, et encore, et encore… 😛 ) pour tout ce qu’elle a fait et d’avoir été si patiente. 😊 Des mois plus tard je regarde mon tatouage avec toujours autant d’amour et je suis fière de l’avoir sur la peau ! 😀

Enfin, il faut que je vous avoue quand même que je n’avais pas vraiment hâte de voir l’émission à la télé ni que mes proches la regardent. (J’étais d’ailleurs plutôt peureuse à l’idée de vous en parler sur les réseaux sociaux, et j’ai eu beaucoup de mal à dévoiler la date de diffusion de l’émission à mes proches ! 😉 ) En fait, c’est toujours étrange de se voir dans un écran quand nous n’avons absolument pas l’habitude. Et j’ai le souvenir d’avoir été tant stressé, que j’étais stressée de voir le résultat. 😉 Enfin de toute façon c’était fait, et il ne me restait plus qu’à assumer. 😛

Et avant de clôturer cette belle aventure, je tenais réellement à vous remercier pour tous vos adorables retours. Ils m’ont beaucoup touché ! Je suis très heureuse de vous avoir transmis de bonnes ondes au travers de vos écrans. Vous m’avez trouvé naturelle, solaire, souriante et parfois même touchante. Et c’est tout ce qui m’apportait ! Vous donner le sourire, c’est ce que j’aime le plus ! 😊 Alors encore : merci à vous aussi ! 😀

Voilà les chats, c’est ainsi que s’achève cette très très… TRÈS longue histoire. C’est maintenant que s’achève le récit de mon passage dans l’émission Tattoo Cover. 😊 Et j’espère que vous aurez apprécié découvrir tout ça, en savoir davantage sur le tournage, et connaître mon ressenti autre que celui dévoilé lors de l’émission. 😀

Bien sûr, si vous avez d’autres questions, si vous êtes curieux de certaines choses que j’ai pu oublier, où que vous ayez simplement envie de me laisser un petit mot… n’hésitez pas à foncer dans les commentaires. 😊 Je vous répondrai avec grand plaisir, comme toujours. 😊

Si vous êtes arrivés au bout de cet article : MERCI, encore ! Vous avez été courageux, ou très curieux ! 😛 Et si vous avez envie d’en découvrir davantage, je vous glisse le lien du replay juste ici : REPLAY ! 😉

Si vous êtes de nouveaux Petits Boudins, je vous laisse découvrir le blog et vous balader. 😊 Et si vous êtes des Petits Boudins habitués, alors je vous dis à dimanche prochain pour un nouvel article ! 😀 D’ici là, prenez grand soin de vous les cœurs.

Je vous embrasse,

Et à très vite !

LPB.

Partager