Bien choisir son démaquillant

Publié le 27 octobre 2019, dans la catégorie Beauté

Maquillage coloré rouge automnal avant d'essayer et de décrypter différents types de démaquillant et bien les choisir

Ma passion pour les démaquillants ? Elle ne date pas d’aujourd’hui. Loin de là, puisqu’aussi loin que je m’en souvienne, le bonheur de me démaquiller chaque soir a commencé en même temps que mon amour du maquillage.

J’ai commencé à réellement me maquiller lorsque j’étais au lycée, il y a donc plus de 10 ans (même 11, 12, ou encore 13 ans ! 😛 ). Avant cela, je ne me posais pas vraiment la question puisque cela restait rare, et je me démaquillais donc avec les produits de ma maman. Mais, aussi rare que cela fût, je me démaquillais quand même !

L’importance de se démaquiller n’est plus à prouver. Et si comme pour moi le maquillage est un véritable plaisir, alors le démaquillage doit en être un également. Non ?

Se démaquiller permet de garder une belle peau. Et si vous n’en avez pas encore conscience, votre peau vous le fera savoir d’ici quelques années ! Personnellement, je n’ai pas envie de courir le risque. Alors le démaquillage c’est tous les soirs, sans exception.Make-up coloré avec le sourire au milieu de la forêt avant de tester différents types de démaquillants

Lorsque nous nous démaquillons, cela permet de nettoyer la peau des résidus du maquillage, de retirer les poussières et la pollution de la journée. Toutes ces petites choses qui pourraient empêcher la peau de respirer… et faire apparaître quelques vilains boutons, jamais les bienvenus ! 😛

Mais cela permet également d’avoir une peau nette et propre, réceptive aux produits qu’on lui appliquera ensuite. Une peau propre sera plus éclatante, en bonne santé et plus agréable chaque matin au réveil.

Pour toutes ces raisons, impossible de passer outre c’est certain. Mais comment se démaquiller ? Avec quoi ? Quels produits ?

Difficile parfois de trouver le produit idéal, adapté à son type de peau, dans les rayons des supermarchés ou des magasins de beauté spécialisés. Moi-même, il m’est arrivée d’airer dans les rayons et de ne savoir que choisir. Le dilemme entre un lait, une huile, une gelée, une crème… et j’en passe !

Alors pour éclairer votre lanterne, je fais un petit bilan des types de démaquillants que j’ai eu l’occasion de tester. Ceux que j’ai aimés, pourquoi. Ce que j’ai moins aimé, pourquoi. Et ceux que je déteste, et pourquoi ! 😉

Bien entendu, cela reste mon avis sur le sujet. J’ai la peau sèche, sensible, à tendance rouge et réactive. Mais, même si je vais principalement détailler ceux que j’ai pu tester ces dernières années, je vais également vous parler de ceux qui ne correspondent pas à ma peau, mais qui pourraient convenir à la vôtre, ou que je n’ai pas encore essayés. 😊Un lait démaquillant doux bio de la marque Fleurance nature pour un démaquillage en douceurLe lait démaquillant au lait d'ânesse de So'Bio étic pour un démaquillage doux et agréableLa crème de lait démaquillante de Melvita, un démaquillant doux parfait pour les peaux sèches et sensibles

LE LAIT DÉMAQUILLANT

Ce type de démaquillant est parfait pour les peaux sèches, comme la mienne. Il permet de retirer le maquillage, les poussières, la pollution de la journée sans agresser la peau. Plus jeune, je n’utilisais que ce type de démaquillant, et pour cette raison j’ai pu en tester plusieurs. Certains que j’ai adoré, d’autres un peu moins. J’ai écrit quelques articles sur le sujet, je vous les glisserai un peu plus bas pour que vous puissiez les découvrir ! 🙂

De mon avis, le seul point négatif c’est qu’il est plus simple d’utiliser un coton (lavable ou non) pour retirer le maquillage. Et avec ma peau plutôt sensible et réactive, j’ai remarqué que l’utilisation d’un coton irritait ma peau. Pour cette raison, j’ai depuis quelque temps arrêté les laits démaquillants.

Et même s’il est possible de se démaquiller en prélevant du produit et en massant son visage avec, je trouve cela peu efficace. Il reste des résidus sur la peau et le lait est souvent trop liquide pour cela, et peu pratique du coup.

Les laits démaquillants que j’ai appréciés, et mes revues sur le sujet :

Le lait démaquillant doux de Fleurance Nature

Le lait démaquillant soyeux au lait d’ânesse de So’Bio étic

La crème de lait démaquillant de Melvita

La crème démaquillante par L'Oréal pour un démaquillage en douceur de tous les types de peauxLa texture de la crème démaquillante aux fleurs rares de l'Oréal, un démaquillant doux pour les peaux sensibles

LA CRÈME DÉMAQUILLANTE

Comme pour le lait, les crèmes démaquillantes sont fortement recommandées pour les peaux sèches et sensibles. Parfaites pour un démaquillage en douceur, sans irriter la peau, et la laisser douce et propre. Attention cependant au calcaire présent dans l’eau du robinet au rinçage. N’oubliez pas de passer un coton imbibé d’eau tonifiante ou un brumisateur d’eau sur le visage après rinçage.

Personnellement, c’est un de mes types de démaquillants favoris. J’aime beaucoup le fait de retirer le maquillage directement avec les mains. Et surtout, d’avoir une sensation de peau douce, fraîche et propre au rinçage ! Rinçage à l’eau, hyper simple et pratique même sous la douche. J’adore !

Malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion d’en tester beaucoup. J’ai découvert depuis le style de démaquillant qui me correspond le mieux. Mais, promis, si jamais j’en découvre d’autres dans les mois à venir je vous ferai une petite mise à jour de cet article. 😀

La crème démaquillante que j’ai appréciée, et ma revue sur le sujet :

La crème démaquillante aux fleurs rares de L’Oréal

L'eau micellaire de Fleurance Nature, un démaquillant doux pour les peaux mixtes et grassesL'eau micellaire pour les peaux sensibles de Body Minute, un démaquillant agréable pour tous les types de peaux

L’EAU MICELLAIRE DÉMAQUILLANTE

Ce type de démaquillant est davantage conseillé pour les peaux normales et grasses. L’eau micellaire est chargée de nettoyer la peau des impuretés et peut être quelque peu agressive. Surtout pour les peaux sèches et sensibles. Mais elle permet aux peaux normales et grasses de retirer l’excès de sébum, sans irriter la peau, principalement si elles sont destinées aux peaux sensibles.

Petit rappel : une peau normale à grasse ne veut pas dire qu’elle n’est pas sensible ou encore déshydratée. Pour cette raison, il reste important de nettoyer sa peau de toutes les impuretés, mais toujours en douceur.

Aussi, je n’apprécie toujours que très peu me démaquiller à l’eau micellaire, car en plus d’agresser ma peau, l’utilisation d’un coton à imbiber et frotter sur le visage est indispensable. Malgré cela, il m’arrive d’en utiliser et d’en apprécier. Principalement pour parfaire mon démaquillage, et uniquement si la douceur est de mise. La douceur : INDISPENSABLE !

Les eaux micellaires que j’ai appréciées, et mes revues sur le sujet :

L’eau micellaire démaquillante à la rose de Fleurance Nature

L’eau micellaire Visage&Yeux Peau Sensible de Body Minute

L'huile d'avocat bio de Melvita pour un démaquillage parfait des yeux et un soin doux et nourrissant pour le visageL'huile démaquillante Avril, le démaquillant parfait pour tous les types de peauxLe Precleanse de Dermalogica sur une serviette blanche, pour un démaquillage en douceur des yeux et du visage

L’HUILE DÉMAQUILLANTE

L’huile est davantage conseillée pour les peaux normales, mixtes et grasses. Principalement du au fait qu’il faille la rincer à l’eau, souvent bien trop calcaire. Mais, elle peut également correspondre aux peaux sèches et sensibles si la routine qui suit est adéquate.

L’huile permet de décoller le maquillage, les impuretés, sans agresser la peau. De préférence les huiles végétales, telle que l’huile d’avocat, pour un démaquillage en douceur pour la peau, et pour les yeux également.

Mais, aussi, l’huile permet de décoller les dépôts gras présents sur la peau. Et d’y déposer un filme protecteur par la suite. C’est pour cette raison qu’elle est fortement conseillée pour les peaux mixtes et grasses.

Elle est facile et rapide d’utilisation, une noisette d’huile dans le creux de la main et vous n’avez plus qu’à retirer votre maquillage avec de délicats mouvements circulaires. Et ça fonctionne également pour ôter le mascara des cils, toujours en mouvements circulaires. Puis vous rincer à l’eau tiède, et vous sécher votre peau à l’aide d’une serviette sans frotter, mais plutôt en tapotant !

Et si comme moi vous avez la peau sèche et sensible, après avoir tapoter avec votre serviette vous n’oubliez pas de passer un coup de brume / brumisateur / eau tonifiante pour retirer le calcaire de l’eau, et éviter qu’il ne laisse une couche sèche sur votre peau déjà sèche.

Personnellement, c’est vraiment le type de démaquillage que je préfère, et que je ressens préférable pour ma peau. Malgré qu’on en dise qu’il est davantage conseillé pour les peaux mixtes et grasses, je ne cesse de l’aimer. Mais je n’oublie pas d’avoir une routine hydratante et nourrissante derrière, évidemment. 😛

Petit plus : pour l’huile d’avocat que je vous recommande +++ si vous avez la peau vraiment sensible, et principalement le contour des yeux. Je l’utilise environ une fois par semaine pour me démaquiller ET en soin contour de l’œil, et je me sens apaisée. Je faisais de l’eczéma de la paupière qui n’est jamais revenu depuis que je l’utilise. 😊

Les huiles que j’ai appréciées, et mes revues sur le sujet :

L’huile démaquillante d’Avril

L’huile d’avocat de Melvita

Le Precleanse de Dermalogica

Utilisation d'un démaquillant huile pour un démaquillage en douceur et agréable des yeux et du visage

 

Aujourd’hui, je me suis concentrée sur ces types de démaquillants parce qu’il s’agit de ceux que j’ai eu le plus souvent l’occasion d’utiliser. Depuis quelque temps je n’achète et n’utilise plus que des huiles démaquillantes. Mais avant ça, j’ai pu essayer d’autres genres de démaquillants dont je vais vous parler. Même si je n’en ai pas écrit de revue… 😉

La gelée démaquillante

Même si je n’ai pas détesté ce produit, elle ne convient que moyennement à ma peau sèche. Due à sa forte concentration en eau et en gélifiants, elle est davantage conseillée aux peaux grasses. Elle retire le maquillage facilement et plus délicatement qu’une eau micellaire. Même si la ressemblance est flagrante je trouve, outre que la texture évidemment. 😉

J’ai testé et approuvé la gelée démaquillante bio Bouquet Florale de Melvita, à retrouver ICI.

La lingette démaquillante

Qui n’est tout simplement pas recommandée. Autant pour les peaux sèches et sensibles que pour les peaux mixtes à grasses. Les lingettes démaquillantes ne retirent pas le maquillage et les impuretés en profondeur. Le produit contenu dans la lingette glisse sur la peau, et reste imprégné dans la lingette. Également, le frottement est fortement déconseillé puisqu’il chauffe la peau et l’irrite. D’autant plus si la peau est sèche et réactive !

Vous risquez donc de vous retrouver avec une peau asséchée, abîmée, rouge, et mal démaquillée. On en revient donc au début de l’article sur l’effet d’un vrai et bon démaquillage au quotidien. 😛

Je ne vous mettrais aucun lien même s’il m’est arrivé d’en essayer plusieurs marques durant plusieurs années. Toujours pratique à glisser dans le sac à main, et à mon sens, mieux que rien pour retirer le maquillage avant de se coucher si rien d’autre sous la main… surtout pour le mascara. 😛 Quitte à nettoyer le reste du visage au savon pour se sentir réellement propre ! 😉

Le démaquillant bi-phasé

Le démaquillant fait et parfait, pour les yeux. Le côté huileux est top pour dissoudre le mascara, et principalement les mascaras waterproof. Et surtout, il est adapté au contour de l’œil sur lequel la peau est plus fine et plus sensible que sur le reste du visage.

Hyper pratique pour les yeux, le mascara tenace, les fards à paupières pailletés, et j’en passe. Mais il est par contre beaucoup moins adapté au reste du visage. Un peu gras, un peu sec, peu idéal pour retirer le reste du maquillage, tel que le fond de teint, en profondeur. Et surtout, si vous avez la peau déjà sèche, il est fort déconseillé puisqu’il vous l’asséchera davantage.

Mais je confirme, si vous avez l’habitude d’utiliser du maquillage waterproof au niveau des yeux, je vous le conseille. Pas besoin de frotter avec insistance, un démaquillage efficace et en douceur. Mais j’avoue que, je trouve, utiliser une huile démaquillante et une eau micellaire en complément ou une eau tonique, fait complètement le job. 😊 En tout cas, c’est ce que je fais puisque j’ai les deux sous la main ! 😛

J’ai testé et approuvé le démaquillant pour yeux express au bleuet BIO de Super U, à retrouver ICI.

Make-up coloré au couleurs de l'automne, au milieu de la forêt, une feuille bordeaux devant l'oeil droit

Enfin, il existe encore quelques genres de démaquillants que je n’ai pas encore eu la curiosité d’essayer. Et certains dont je ne connaissais pas l’existence avant de vous préparer cet article et de faire mes quelques recherches à droite et à gauche !

Mais du coup, vous pouvez aussi tester…

le baume démaquillant ; j’ai fort envie de découvrir celui de Clinique pour ma part, depuis quelques mois il me tente 😊 ; très ressemblant aux huiles démaquillantes, mais en format solide.

le beurre démaquillant ; qui, comme son nom l’indique, est très gras et parfait pour les peaux sensibles ; j’ai découvert durant mes recherches celui à la camomille de The Body Shop qui m’intrigue fortement ! 😉

la mousse démaquillante ; qui peut avoir tendance à assécher la peau et qui ne convient pas particulièrement au démaquillage des yeux ; bon, là ça me tente moyen par contre 😉, mais celle du Dr Pierre Ricaud est celle qui a le plus retenu mon attention.

le pain dermatologique ; qui est un soin nourrissant et purifiant principalement conseillé aux peaux à problèmes. Il prévient l’acné, les irruptions cutanées, les rougeurs, les irritations et accélère la cicatrisation. Idéal pour le visage, mais peu pour les yeux, mais fortement conseillé si vous souhaitez démaquiller votre peau déjà abîmée ; je n’en ai pas repéré en particulier, favorisez peut-être les produits bio en plus ? 😊 Si jamais certains ou certaines utilisent le pain dermatologique en démaquillage, n’hésitez pas à nous faire signe et à nous laisser votre avis et vos conseils en commentaire.Zoom sur un maquillage aux couleurs de l'automne au milieu de la forêt, une feuille bordeaux tenue devant l'oeil gauche

J’espère que cet article aura pu vous aider, vous conseiller ? J’ai essayé d’être la plus complète et précise possible pour vous sauver face au choix fou de démaquillants qu’il existe aujourd’hui. Mais surtout, n’hésitez pas à me laisser votre avis ou vos compléments d’information en commentaire ! Je serai heureuse d’avoir vos retours, et même d’en savoir plus. 😊

Pour retrouver mon précédent article beauté, ça se passe ICI ! 😀

Je vous dis à très vite pour un nouvel article, mais d’ici là n’oubliez pas de prendre soin de vous et de votre jolie peau !

Je vous embrasse,

LPB.

Partager