Formation : le premier bilan.

Publié le 25 février 2018, dans la catégorie Life

Assise au soleil sur un plaid dans l'herbe avec un café, entrain d'écrire le premier bilan de formation dans le carnet ouvert sur les genoux

Hello mes Petits Boudins chéris,

J’espère que vous allez bien et que votre semaine s’est bien passée ? 🙂 Pour ma part, je sors tout juste de ma première semaine de stage. Et d’un week-end bien rempli, comme souvent. 😛 Alors il serait grand temps de vous faire le bilan de ce premier mois de formation et de mon ressenti sur tout ça. Et d’ailleurs, si vous débarquez tout juste de nulle part (bienvenue chez nous !) et que vous ne savez pas de quoi je parle… filez lire l’article « Une page se tourne. ». Je vous y explique le pourquoi du comment, et les raisons de ce changement de vie. 😉

Si vous me suivez un peu sur les réseaux sociaux, vous avez dû voir passer l’ascenseur émotionnel de ce début d’année. J’étais hyper stressée de commencer cette formation, de ne pas savoir à quoi m’attendre, de ne pas y arriver. J’étais encore plus stressée de cette histoire de stage et de mémoire à rendre en 3 mois. Bref, une semaine avant le commencement, c’était l’angoisse de la nouveauté. 😛 Alors, autant vous dire que, le 2 janvier, lorsque j’ai appris la veille pour le lendemain que ma formation était repoussée d’une vingtaine de jours, je suis passée du stress à la colère en moins de 3 secondes. Et de la colère à la tristesse de ne pas commencer le lendemain ce que j’attendais depuis des semaines. 😉L'inscription "bilan 1" écrit sur un carnet ouvert dans l'herbe sur un plaid avec un cookie et un chocolat chaud

Enfin, cette vingtaine de jours passés et le stress de retour. Il était grand temps de se lancer ! 😀 Me voilà donc le 23 janvier, en route vers le centre pour débuter cette formation « animateur e-commerce ». Mais d’ailleurs, quésaco ? 🙂 C’est simple, je vais apprendre à animer et gérer un site e-commerce, ainsi que toute la stratégie et les moyens de communication en lien. Bon je vous fais un résumé facile comme ça, mais en réalité je vais apprendre différents métiers en un. Je serai donc multitâches ! 😛 Et tout ça en 2 mois et demi si tout se passe bien. 😉

Mais en attendant la fin de ces quelques semaines, en voilà déjà 4 de passées. Et je dois dire que j’avais accumulé bien du stress inutile. Dès les premiers jours, tout s’est très bien passé, j’ai vite été convaincue que ma place était ici. 🙂 Malgré les doutes des premiers jours, la peur de ne pas savoir ou de ne rien savoir. De ne pas réussir, de ne pas comprendre, d’être perdue. Je suis très heureuse de ces 3 semaines passées avec des personnes au top et d’être sûr d’avoir ma place dans cette formation. 🙂 Et alors, j’en suis d’autant plus convaincue après cette semaine de stage. Une semaine à m’éclater, entre crêpes et cookies, chez Quand Julie Pâtisse ! J’ai tellement de choses possibles, de choses à faire et je suis, surtout, tellement heureuse de pouvoir aider Julie et Xavier à se développer davantage. 😀Assise au soleil sur un plaid dans l'herbe avec un café et un carnet ouvert sur les genoux

Je ne dis pas que les prochaines semaines seront aussi simples et aussi fun. Je ne dis pas non plus que le stress a totalement disparu et que je ne doute plus du tout. Et je ne vous dirai pas non plus que je suis sûre d’y arriver. J’ai encore le ventre noué lorsqu’on me parle de l’examen final. Et j’ai la gorge serrée lorsque je pense à tout ce qu’il me reste à commencer/faire. Bref, dès que je pense à tout ça c’est l’angoisse qui revient ! Mais je suis si bien entourée, que j’essaie de ne penser qu’au positif. Après tout, pourquoi je ne m’en sortirais pas ? 😀Entrain de manger un cookie chocolat blanc et framboise allongé dans l'herbe verte devant le salon de thé Quand Julie Pâtisse

Alors demain c’est reparti. Je vais retrouver notre équipe de choc (eh coucou vous ! Je sais bien que certain(e)s d’entre vous allez passer par là ! 😛 ) avec les bras chargés de cookies. Bah oui quand même, après une semaine passée chez Julie, je ne pouvais pas revenir sans leur faire (re)découvrir ses délicieux gâteaux. Pas vrai ? 😀 Et comme ça, on repartira pour deux semaines dans la gourmandise et la bonne humeur ! 😛 J’ai hâte d’y retourner !La panoplie nécessaire au premier bilan de formation : l'agenda, le carnet, le crayon, le téléphone, le cookie et le café, sur un plaid gris chiné

Voilà, j’avais hâte de partager avec vous ce premier (et court ?) bilan sur ce premier mois de formation. J’espère que ça vous plaît que je vous partage mon expérience « changement de vie » ? 🙂 Même si pour le moment, mon avenir reste flou. J’espère au troisième et dernier bilan vous faire part d’un projet concret, d’un réel changement. De mes envies personnelles et professionnelles. Mais pour le moment, je me contente d’avancer et de vivre au jour le jour. La seule chose dont je suis sûre, c’est de continuer à partager avec vous chaque jour ! 😀

Et vous, avez-vous une expérience « changement de vie » à partager avec nous ? Ou peut-être en auriez-vous envie, mais que le lancement est difficile ? N’hésitez pas à partager ça en commentaire, je me ferai un plaisir de vous lire. Et qui sait, peut-être que vous pourriez conforter, réconforter ou encourager l’un d’entre nous qui en aurait besoin ! 😀 Et en attendant vos petits mots, je vous dis à mercredi pour un nouvel article. Prenez bien soin de vous les chatons, c’est important !Zoom sur le cookie chocolat blanc et framboise entrain d'être mangé allongé dans l'herbe verte devant le salon de thé Quand Julie Pâtisse

Je vous embrasse,

LPB.

Partager