J’ai encore un problème…

Publié le 31 mars 2019, dans la catégorie Life

Le long des quais de la gare de Tours, en veste loose en jean avec le sourire

Je suis désorganisée.

Voilà, c’est dit. Je ne sais pas vraiment s’il y a besoin d’explication, d’argumentaire ou d’une définition à tout ça. Je suis simplement et follement : désorganisée ! Personne désorganisée : se dit de quelqu’un qui est désordonné. Ah là, je suis sûre que vous êtes vachement avancés, pas vrai ? 😛

Bon, quand je vous dis « follement », je n’exagère pas. C’est un véritable problème chez moi. Un problème dans ma vie de tous les jours, un problème dans mon travail parfois, un problème qui pose vite problème.Assise sur un banc, une main dans les cheveux avec le sourire

C’est-à-dire qu’un emploi du temps banal peut rapidement devenir un véritable casse-tête pour moi. Parce que oui, je suis désorganisée. Mais pas comme vous l’imaginez ! Le rangement, c’est mon truc. Je suis une dingue du tri et du rangement. J’aime que tout soit clean et à sa place. J’aime que ce soit joli et bien carré. J’aime que rien ne dépasse. J’aime y voir clair autour de moi.

Et c’est clairement tout l’inverse de ce qui se passe dans ma tête. Là-haut, c’est carrément le bordel. On dit qu’être ordonnée/organisée chez soi aide à être organisée dans sa vie de tous les jours. Eh bien, je suis la preuve vivante que cela est faux. Faux, faux, faux, totalement faux.

C’est fou à quel point quelque chose de simple peut vite se transformer en un chouette bordel, un joli parcours du combattant. C’est-à-dire que j’imagine mes tâches à effectuer dans un ordre précis et, allez savoir ce qu’il se passe, POUF, tout se mélange ! 😉De dos, en train de marcher le long des quais de la gare de Tours, en total look jean de dos

Pourtant j’essaie. J’ai accroché un calendrier à mon mur, j’ai investi dans un nouvel agenda, je me note des trucs partout. Mais on en revient toujours au même : mon joli bordel. Et surtout, on en revient toujours à mon amoureux qui est le plus fiable (et le plus beau – oui je ne suis pas objective, pardon – 😛 ) des pense-bêtes !

Imaginez juste qu’il passe ses journées à me répéter les tâches que j’ai à faire. Et parfois, il pousse même jusqu’à me donner l’ordre de mes tâches à accomplir pour ne pas que je me perde. Et ça, tous les jours de l’année. Sans exception aucune. 365 jours / 365 jours. Et parfois, plusieurs fois par jour.Avec le sourire, zoom sur la veste en jean loose Kiabi et t-shirt Joyful

Vous savez, c’est un peu ce boulet qu’on traîne au pied quoi. Mais en plus mignon, parce que je suis un joli boulet. Quand même oh ! C’est un défaut vraiment (VRAIMENT !) relou, mais il ne nous interdit pas de nous jeter des fleurs. Et en plus, ça fait du bien ! Alors, ne nous en privons pas. 😛

Vous me direz, je suis une véritable indécise aussi. Vous savez, je vous avais évoqué ce fait dans un précédent article ! Et je trouve que la désorganisation (mentale ?) colle vraiment bien avec mon côté indécis. Vous ne trouvez pas vous ?

C’est vrai, comme je n’arrive jamais à prendre une réelle décision (#cestlhistoiiiiiredemavie), je ne vois pas comment mon esprit pourrait réussir à s’organiser. La preuve avec cet article, c’est un foutoir qui arrivera peut-être à une morale à un moment, mais qui, pour le moment, part à droit et à gauche. Un peu comme dans ma tête, en fait. Je vous l’écris comme les mots viennent, et comme ça se passe là-haut. Je vous jure, il ne doit pas faire bon à vivre sous mon crâne ! 😉Zoom sur la veste en jean bleue claire loose Kiabi, portée avec le sourire à côté d'un train prêt à démarrer

Bon pour ma défense, je vous écris lors de ma folle nuit blanche. Il est actuellement 2h54 et plutôt que de perdre mon temps à essayer d’attraper ce sommeil qui n’a, vraisemblablement, pas envie de venir : je vous partage le joyeux bazar de mon esprit. 😛 Comment voulez-vous que cet article soit organisé aussi ? 😉

Pour tout vous dire, cette désorganisation elle est présente pour tout. Je suis quasi incapable de respecter les plannings que je prévois. Je me laisse aussi distraire très facilement. C’est vrai, je dis que je vais faire quelque chose, je commence autre chose, et PAF j’oublie. Je suis incapable de faire deux choses à la fois aussi, que voulez-vous !De dos à la gare de Tours, en total look en jean

Pour être un tantinet plus sérieuse, ce n’est pas facile à vivre tous les jours. Cette désorganisation peut aussi rapidement me faire perdre mes moyens. Je pense à 10000 trucs en même temps pour essayer de ne rien oublier, j’essaie d’organiser les choses qui traversent mon esprit, mais il y a forcément des choses qui m’échappent. Et lorsque je m’en rappelle, ou qu’on me le rappelle, c’est la panique.

Pour certains, cela peut paraître dérisoire. Ce ne sont que des détails. Mais des détails qui peuvent avoir leur importance et facilement jouer sur la confiance en soi. Et même si je prends de plus en plus confiance, c’est vrai qu’au moindre oublie, qu’à la moindre petite chose qui ne se passe pas comme je l’avais prévu, je doute.

Je doute de tout. Je doute de mes capacités, de ma voie que j’ai l’impression d’avoir enfin trouvée, de ce que je suis. Je doute de moi, finalement. Et malgré ça, malgré les doutes et cette désorganisation, j’essaie de m’accrocher et de ne rien lâcher.Devant un train, la main dans les cheveux avec le sourire, en veste loose en jean Kiabi

Je crois que ma plus grande force c’est d’être bien entourée. D’avoir une famille qui, certes ne comprend pas tous mes choix, mais me rappelle qui je suis. De mon amoureux qui, lui, ne doute pas de mes capacités. De mes ami(e)s qui ne comprennent pas toujours de quoi je leur parle, mais m’encouragent toujours à mieux faire. Et grâce à tout ça, je n’abandonne pas.

Et puis, ma seconde force, c’est mon sourire. Oui, je sais, ça peut paraître bête. Mais je sais que tant que je continue de sourire, c’est que mon monde continu de tourner. Même de travers, même à l’envers, même en bordel. Il continue de tourner ! On a tous un leitmotiv. Moi, c’est lui, mon sourire. 😀 (Et d’ailleurs, si vous souhaitez retrouver mon article sur le sourire et ses bienfaits, je vous le glisse juste ICI. 😊 )Look en veste loose et jean bleu, le long des quais de la gare, avec le sourie

Alors voilà, il est maintenant 3h30, et je ne sais toujours pas s’il y aura vraiment une morale à toute cette histoire. Mais, tout ça pour dire que malgré nos petits tracas du quotidien ou nos défauts qui parfois nous bouffent le moral, il y a toujours de jolies choses autour de nous. Il y a toujours du positif, et c’est ce qu’il faut retenir.

Nos défauts ne définissent pas qui nous sommes. Il faut travailler, pour apprendre à vivre avec. Et j’y travaille, chaque jour un peu plus. Je ne compte, et ne souhaite pas, faire disparaître ce défaut. Il fait partie de moi, de mon caractère, et de ce que je suis aujourd’hui. Alors non, je vais faire comme si cette désorganisation était mon amie et pas mon ennemie. Je vais essayer de me servir de ce défaut comme un atout !

Je vais continuer d’être moi : avec mon manque de volonté, mon indécision et ma désorganisation. Et surtout, je vais continuer de garder le sourire, ma motivation et mon envie de m’améliorer. Et puis de toute façon, on dit toujours qu’il vaut mieux en rire qu’en pleurer. Alors, rions  !Zoom sur le haut de la veste en jean bleue claire Kiabi portée, les mains dans les cheveux

C’est le bazar dans ma tête, j’ai un planning de travers, je me complique la tâche souvent pour pas grand-chose, j’oublie, je râle. Et pourtant, je garde le sourire et j’en rigole. Alors, faites-en autant. Si vous êtes désorganisé(e), levez la main ! (Ou laissez-moi un commentaire plutôt hein ! Parce que si vous levez la main, je vais avoir du mal à vous voir au travers de mon écran ! 😛 ) Et rions ensemble ! 😀

Il est actuellement, à l’heure de mon ordinateur de cette folle nuit blanche, 3h42. Et il est temps pour moi et ma désorganisation d’aller compter les moutons. J’espère que ce petit article vous aura plu, vous aura donné le sourire, vous aura même peut-être fait rire ou prendre conscience (sait-on jamais ! 😉 ). N’hésitez pas à me raconter votre histoire en commentaire ! Il me tarde de vous lire. 😊

Je vous laisse avec avec ce look que J’A-DORE et je vous dis à mercredi pour un nouvel article !

Appuyée le long d'un poteau avec le sourire, en jean et veste loose, le long d'un trainDevant le train rose avec le sourire en t-shirt Joyful

T-shirt, Kiabi
Veste (taille XXL), Kiabi
Jean, Mango ; Ceinture : Kiabi
Chaussures, Charlie Tennis – Patriotic
Montre, Daniel Wellington

une main dans les cheveux avec le sourire, accoudée à un poteau de la gare de Tours, en veste en jean loose pour un style streetLook en t-shirt Joyful loose Kiabi, devant le trainEn t-shirt loose Joyful de face, une main dans les cheveux, devant un train coloréDe dos devant le quai de la gare en look en jeanDevant la porte ouverte du train, en veste en jean loose avec le sourireEn jean bleu et t-shirt Joyful loose, sur le quai de la gare, une main sur la tête de profilAppuyée contre un poteau à la gare de Tours, en jeans baskets et veste loose, à côté d'un trainEn veste en jean sur le quai de la gare, les mains sur le col de la veste avec le sourireZoom sur les boucles d'oreille Losange dorée portéesAppuyée la main contre un poteau à la gare, devant un train, en t-shirt loose JoyfulEn train de marcher le long des railles de la gare de Tours, en veste en jean et jean bleu marine, avec le sourireEn t-shirt Joyful Kiabi devant le train à la gare, avec une main dans la poche et le sourireAppuyée le long d'un train de la gare de Tours, avec le sourire et une main dans les cheveuxZoom sur les baskets à motifs libellules assise sur un bancA gauche du train dans la gare, en veste en jean loose, avec le sourireLe long d'un train prêt à partir, les mains dans les poches, en veste en jean looseZoom sur les baskets bleues aux motifs de libellules de la marque Patriotic, de profil en train d'attacher les lacets sur un bancEn veste en jean loose, la main dans les cheveux, sur le quai de la gare de ToursDevant les railles du train de la gare de Tours en t-shirt et veste en jean loose avec le sourire

Je vous embrasse bien fort les cœurs.

LPB.

Partager