Un mal pour un bien.

Publié le 14 août 2016, dans la catégorie Life

De dos je profite du soleil et du joli lac de Chambray les Tours

Hello mes Petits Boudins chéris !

J’espère que vous allez bien en ce long week-end ? 🙂 En tout cas, mieux que moi tout au long de cette semaine ! J’étais épuisée, autant physiquement que moralement. Allez savoir, pourquoi ! 😉 Mais ce long week-end de cinq jours me fait un bien fou (Oui, cinq jours, j’ai un peu craqué, j’avoue ! 😀 ). Et je trépigne d’impatience à l’idée de retrouver mon frère (Et ma maman et mon papa, bien sûr !) mercredi, après sept longs mois ! 😀 Mais aujourd’hui, me voici (Me voilà !) avec un petit article confessions (?). Cette semaine m’a pris l’envie d’écrire, de vous dévoiler ce qui se passe parfois dans ma petite tête. Et surtout…

Aujourd’hui, j’avais besoin d’écrire. Comme souvent, vous allez me dire ! 🙂 Mais j’avais surtout besoin de parler (Voire même de vous raconter ma vie… Un peu ?). À l’heure où je vous écris, nous sommes mardi 9 août. Oui, je sais j’ai mis un moment à vous publier cet article… tout cela sort tellement de « ma zone de confort ». Mais un peu de changement parfois, ça ne fait pas de mal. Pas vrai ? 😀

Alors voilà, le pourquoi du comment… J’ai aujourd’hui reçu un message de ma meilleure amie, Alison. Rien d’extraordinaire ! Mais pas n’importe lequel. Une capture-écran d’un « souvenir Facebook ». Un souvenir d’il y a cinq ans, jour pour jour. (Enfin, cinq ans et cinq jours, du coup ! 😛 )  Il y a donc cinq ans, je lui faisais une adorable déclaration d’amour, pour nos dix ans d’amitié ! Que je serai tout à fait capable de lui refaire aujourd’hui, pour nos quinze belles années d’amitié ! Mais là n’est pas la question ! À cet instant, je me suis dit que ma vie avait beaucoup changé. Mais genre, VRAIMENT beaucoup ! 🙂

Il y a cinq ans, je sortais tout juste du lycée (Avec deux ans de retard, mais je m’en suis sortie ! 😛 ). Je quittais ma petite vie de lycéenne, pour me lancer dans les études supérieures. J’allais donc quitter Poitiers pour m’installer à Tours. Mais ce n’est pas vraiment là que je veux en venir ! (Je tiens à vous présenter mes excuses par avance si cet article devient complètement brouillon, je ne suis pas sûre d’avoir l’envie de me relire après… par peur de tout effacer ! 😛 ) Tout était tellement différent (Pas mieux, loin de là ! Mais différent…). Je vivais ma petite vie d’ado/femme, dans ma toute petite campagne poitevine. Je dirais même que je me laissais vivre ! (Un peu comme tous les ados finalement… 😉 ) J’avais une chouette bande de copains, à l’époque. On sortait, on s’amusait, on buvait, on riait ! (Maman si tu passes par là, je buvais du jus d’orange ! Pour les autres, il était juste amélioré ! 😛 ) Puis, je me suis sauvée à Tours, pour poursuivre mes études, avec une copine. Là aussi on a bien profité ! Mais pas vraiment des études… Que l’on a abandonné toutes les deux ! Je suis donc rentrée à Poitiers, retournée chez ma maman et j’ai enfin commencé à réfléchir à ce que j’allais vraiment faire de ma vie ! (Je vous avais déjà raconté tout ça, dans l’article « Chère Sandie », je crois !) J’ai donc trouvé du travail, en tant que conseillère vendeuse. Et je me souviens encore de ma joie (Partagée avec ma super copine Laura !) à l’idée de travailler, de faire quelque chose de moi et surtout, d’avoir mon indépendance. Mais ce n’est toujours pas là que je veux en venir… (Je ne suis pas sûre d’y arriver, d’ailleurs !)

« Ce jour où tout a basculé ». Vous vous en doutez, si je vous raconte tout ça, c’est forcément qu’un jour tout a changé. L’année 2012. Heureuse d’avoir trouvé du travail. Gâchée par des arrêts maladie à répétition. Je commençais à être de plus en plus malade, sans savoir ce qui me tombait sur le coin du nez. Des séjours à l’hôpital, des journées au lit et de longues heures pliée en deux. Pas facile de se retrouver dans tout ça. Enfin, le 25 décembre 2012, un médecin a mis des mots sur cette douleur. La maladie de Crôhn, voilà ce qu’il a dit. Et c’est donc à ce moment-là que ma vie a changé.

Je ne vous écris pas pour me plaindre, ni pour vous raconter ma vie (Bon un peu, mais pas trop quand même ! 😛 ). Mais surtout parce qu’aujourd’hui, je réfléchissais à quel point ma vie avait changé ! (Vous l’aurez compris, je pense ! 😛 ) Un mal pour un bien. Voilà, ce que je retiens. Je ne vous le cache pas, sur le coup, difficile de l’accepter. J’ai beaucoup perdu, mais surtout beaucoup appris ! Ma jolie bande de copains s’est effacée peu à peu. J’ai été déçue par beaucoup de personnes. Mais rien d’irremplaçable ! Je me suis battue pour mettre un terme à mon contrat de conseillère vendeuse, que je ne me sentais vraiment pas capable de continuer. Il aura fallu plus de deux ans, mais tout s’est super bien terminé ! Le début des traitements antibiotiques, cortisone et pour finir les immunosuppresseurs. Les mauvaises langues, les critiques et les effets secondaires. Qui m’ont sûrement blessé, mais qui maintenant me passe au-dessus ! Et enfin, j’ai quitté mon appartement et mon l’indépendance qui allait avec. Pour retourner vivre chez ma maman. Pour repartir de zéro !

« Repartir de zéro ». Ou presque ! Grâce à cela j’ai resserré des liens forts avec mes proches. Mon papa, avec qui tout n’a pas toujours été rose. Mon petit frère, qui a mis du temps à comprendre. Mes amis… Alison, Julie, Laura et Mathieu, qui n’ont jamais cessé d’être là. Et de ma maman, qui elle, a dû subir mon horrible caractère, mes sautes d’humeur et mes baisses de morales ! (Et moi les siennes hein ! 😛 ) Puis, je me suis faite à la maladie de Crôhn (Ou presque !!! 😉 ), qui m’accompagne au quotidien ! 😉Pêle mêle de photos de Tristan et moi

Mais le jour où je suis vraiment repartie de zéro… le 17 mai 2014 ! Le jour où j’ai retrouvé mon amoureux. (Je vous en parlai aussi dans l’article « Chère Sandie » ! 😀 ) Je crois que c’est à ce moment-là que j’ai vraiment commencé à reprendre confiance en moi. J’ai passé mon permis (Très grosse étape, croyez-moi ! 😉 ), j’ai trouvé un nouveau travail et je suis venue m’installer en Touraine ! Et comme il me soutient dans tout ce que je fais (Ou presque ! 😛 ), grâce à lui, j’ai lancé mon petit blog d’amour ! 😀 Et voilà, comment aujourd’hui ma vie a enfin pris tout son sens.

Tout ça pour dire qu’en à peine cinq ans, ma vie a totalement changé (Si, si ! Je vous assure ! 😛 ). La joie du destin, me direz-vous ! 🙂 Mais surtout je retiens que, quoi qu’il arrive, il ne faut jamais baisser les bras. Toujours penser à demain, à ce que l’on pourrait faire, à tout ce que l’on est capable de faire. Qu’il faut savoir s’entourer des bonnes personnes, et les garder à ses côtés indéfiniment ! Et toujours penser que si rien ne va, demain ne pourra pas être pire qu’aujourd’hui. 😀

Et dire que tout ça, cet article, ce blabla… part d’un simple petit message d’amour de ma meilleure amie ! Il n’y a pas besoin de grand-chose pour faire beaucoup. En tout cas, je ne sais pas si cet article vous a plu, mais il m’a fait du bien. Il m’a fait prendre conscience de la chance que j’ai aujourd’hui ! Je n’en serais peut-être pas là, si Crôhn n’avait pas croisé ma route. D’ailleurs, j’ai envie de vous écrire un article sur cette période de ma vie, sur cette maladie, ses effets et tout ce qui en découle. Qu’en pensez-vous ? 🙂 J’y pense depuis un moment, mais difficile de se lancer. Mais si cela vous intéresse, alors je l’écrirais ! 😀 Allez, je m’arrête là pour aujourd’hui ! 🙂 Mais on se retrouve dimanche prochain, même heure, même endroit… pour un nouvel article. 😀 Et en attendant, prenez soin de vous !

Je vous embrasse,

LPB.Photo de Tristan et moi en noir et blanc sous un arbre, les yeux dans les yeux avec le sourire

Partager